Loud Lary Ajust — Xavier Caféine

Слушать Loud Lary Ajust — Xavier Caféine

Текст Loud Lary Ajust — Xavier Caféine

Uh, Lary Poudrier, j’pour le drink, I’m on one
Le bag de blow avec Yann Perreau, ruelle Salon Off
Yeah, il connait la face de Lary Kidd
Demande à Xavier Caféine il dit que j’suis un animal de cirque
So, tu comprends-tu maintenant qu’on est des fucking beasts mon chum?
Gibson 335 dans l’tapis on joue pas du xylophone (fuck off)
So straight gin dans mon red plastic cup
J’aime la vie, j’get wild sauf que j’reste à l’école
So fucking cultivé so quand j’suis wasted j’peux talk shit pour impressioner des broads
Avec des cours que j’ai même pas passé
J’suis so ahead of my time
Qu’est ce que tu crois? Mes partys c’est des festins des rois
Yeah la reine est soumise aux excès de la classe ouvrière
Rock un large hoodie beige avec une rouleuse on the side (gully)
Blow a hundred in a minute, 60 sur le bag, 40 sur le sippin’
Un autre 20 s’es kicks, cop au Urban Outfitters
Mais sont made in Taiwan so ils valent deux dollars, get it?
Le gars est québécois, le blow est colombien
La guitare américaine, boy t’es trop pas dans mon game
Pop a Louis V X pill
Drop top St-Denis
Le burberry sweater baby you can’t do better than me
J’suis l’meilleur (Quoi?)
Yeah, j’suis l’meilleur
Si j’run Montréal baby c’est pas parce que j’suis l’mayor

[Hook: Loudmouth]
Uh, c’est le friday night fever
C’est les flashing lights pour qui le veux
C’est un toast pour le succès
Grey Goose pis c’est cul sec[Verse 2: Loudmouth]
Tout le monde est là pour get wild
Une caisse de vodka pis les styrofoam cups
Parce qu’on fait ça avec style
Super dizzy autour de la piscine
Une couple de bitches (alright, alright)
On va prendre des pictures (alright, alright)
Comme toujours j’ai l’air d’un million de bucks
Je suis le illest motherfucker alive
Illest chick, next to me
Kill that shit, rest in peace
J’suis son James Brown, sex machine
J’la laisse fiendin’ for some extra shit, ecstasy
Jamais outta luck
Tant qu’il y aura des filles il y aura de l’alcool
Aucune raison de get drunk à part le rush
J’appelle ça vodka and Red Bull without a cause
Yeah, drink, fuck, smoke shit, penses pas
Dans la chambre d’hôtel avec des golf clubs
On vient foutre la merde mais c’est all love
En souvenir des rockstars mortes
J’ai du John Lennon sur mon t-shirt
Bob Dylan dans mes speakers
Jim Morrisson dans l’écriture
J’ai comme pas l’feeling qu’on va vivre vieux
So call une plug qui livre pour les pilules
Rock city drug dealers
Pis fuck demain, let’s get fucked de même
Parce qu’on va finir par mourir seuls
Lary Kidd, Cody Bangers
Le vrai Cody Bangers, c’est lui qui a produit c’te track là
Uh, j’suis l’meilleur (quoi?)
Yeah, j’suis l’meilleur
J’sais que personne osait le dire
So for real il en faut au moins un, uh

[Verse 3: Lary Kidd]
C’est le Kidd dans la place baby
Big shout out au A to the Justice
One time for the boy Loud
Get down to the beat c’est du rough shit (alright, alright)
Friperie’d up, Gullywood bitch, fill mon cup
Get with the program, lève tes bras
Dis à ta copine de venir get drunk
Spill some drink, then get it right
Candlewood Suites baby ensevelli de neige
I’m screaming fuck ’em
J’suis super smashed
Shout out au pharmacien qui nous fournit le stash
C’est le Kidd dans la place baby
Big shout out au A to the Justice
One time for the boy Loud
Get down to the beat c’est du rough shit (alright, alright)
Friperie’d up, Gullywood bitch, fill mon cup
Get with the program, lève tes bras
Dis à ta copine de venir get drunk
Get money
Fuck bitches
Reste poli
You bunch of dumb bitches
The motto is #Obtenir
And I’m screaming «Kill ’em all, bunch of cocksuckers!»

Adblock
detector